Qu’est-ce qu’un DAE, Défibrillateur Automatisé Externe ?

Qu’est-ce qu’un DAE, Défibrillateur Automatisé Externe ?

Le DAE, un dispositif médical pouvant sauver des vies : concrètement à quoi sert-il et comment le faire fonctionner ? 

Dans de nombreux cas d’arrêt cardiaque, le cœur continue de battre, mais le rythme est irrégulier et le cœur se contracte de manière inefficace et ne peut plus remplir sa fonction de pompe à sang – c’est ce que l’on appelle la fibrillation ventriculaire.

Le défibrillateur externe automatisé (DEA) permet d’analyser le rythme cardiaque de la victime, avant de délivrer un choc électrique, si nécessaire, pour permettre au cœur de battre à nouveau efficacement.

Pour la mise en place d’un DEA et face à une victime qui ne réagit pas, ne respire pas normalement et après avoir alerté ou fait alerter les services de secours (15/18/112), voici les étapes à suivre : 

  1. Lancez la RCP jusqu’à l’arrivée du DAE. Lorsqu’il est disponible, allumez le DAE et suivez les instructions de l’appareil.
  2. Dénudez la poitrine de la victime et placez les électrodes selon les instructions sur l’emballage ou sur les électrodes elles-mêmes. Assurez-vous que personne ne touche la victime pendant que le DEA analyse la fréquence cardiaque de la victime.
  3. Application de choc : Si un choc électrique doit être administré, assurez-vous que personne ne touche la victime. Appuyez sur le bouton si vous y êtes invité. Un défibrillateur entièrement automatique délivrera le choc sans votre intervention.
  4. Si le DEA vous demande de commencer les compressions thoraciques, faites-le immédiatement. Alternez 30 compressions et 2 respirations (si vous ne vous en sentez pas capable, faites uniquement des compressions thoraciques).
  5. Continuez la réanimation jusqu’à ce que les secours arrivent et que la réanimation se poursuive, ou que la victime reprenne une respiration normale. N’éteignez pas le DAE et laissez les électrodes attachées à la poitrine de la victime.

Qui peut utiliser un DAE ? faut-il une formation ? 

Depuis le décret du 4 mai 2007 (décret n°2007-705 relatif à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des personnes non-médecins et modifiant le code de la santé publique), chaque citoyen est autorisé à utiliser un défibrillateur semi-automatisé ou automatisé externe.

Ainsi, ils sont utilisables par tous, sans avoir à suivre en amont une formation de secourisme

Cependant, l’utilisation d’un défibrillateur ne permet pas à elle seule de réanimer une personne. En réalité, l’appareil complète et facilite les gestes de réanimation cardio-pulmonaire que l’on apprend lors des formations aux gestes de premier secours. De fait, même si le décret du 4 mai 2007 indique que les défibrillateurs externes automatisés peuvent juridiquement être mis en œuvre par « toute personne », il est préférable que les utilisateurs aient reçu une formation pour pouvoir les manipuler efficacement.

Un matériel obligatoire dans la plupart des ERP : ce que dit la loi 

Le décret n°2018-1186 du 19 décembre 2018, pris en application de la loi n°2018-528 du 28 juin 2018, précise les ERP soumis à l’obligation de détenir un DAE, à savoir :

  • A partir du 1er janvier 2020, ERP de catégories 1, 2 et 3 ;
  • A partir du 1er janvier 2021, ERP de catégories 4 ;
  • A partir du 1er janvier 2022, certains ERP de catégories 5.

En dehors des ERP légalement tenus de s’équiper, toute personne est libre d’installer un DAE et de contribuer à sauver des vies !

Et en entreprise ?

Le Code du Travail n’impose pas particulièrement le défibrillateur comme moyen de secours.

Toutefois, la responsabilité de l’employeur pourrait être engagée en cas d’accident car il doit assurer la santé de ses salariés en termes de résultat.
La réglementation du travail prévoit à cet effet plusieurs obligations pour l’employeur en matière de secours, que l’entreprise soit classée ERP ou non. Cela concerne notamment la mise à disposition de « matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible ».

Comment installer un DAE ? A qui faire appel ? 

Le DAE est installé dans un emplacement visible du public et en permanence facile d’accès pour diminuer au maximum le délai de prise en charge de l’arrêt cardiaque.

Les préconisations en matière d’installation d’un DAE sont les suivantes :

  • Installer le DAE de préférence en extérieur pour qu’il soit accessible de tous même pendant les heures de fermeture au public ;
  • Installer le DAE sur le mur extérieur d’un bâtiment facilement identifiable et connu des citoyens (ex : mairie, etc.) ;
  • Installer le DAE dans un boitier pour le protéger des intempéries et assurer son maintien dans les conditions, notamment de température, requises par son fabricant.

La mise en place d’un défibrillateur doit être accompagnée d’une maintenance appropriée. Celle-ci est prévue par le Code de la santé publique, les défibrillateurs étant des dispositifs médicaux. S’ajoute à cette réglementation celle issue du Code du travail lorsque les appareils sont installés en milieu professionnel et celle issue du Code de la construction et de l’habitation pour certains établissements recevant du public.

Compte tenu de la spécificité de ces appareils et de certaines incompatibilités entre les marques, il est préférable (mais pas obligatoire) d’en confier l’entretien à l’installateur. Celui-ci propose d’ailleurs en général un contrat d’entretien à ses clients lors de la vente ou de la location de l’appareil. Il faudra alors s’assurer que la nature des opérations qu’il envisage et leur périodicité correspondent bien aux nécessités d’exploitation et aux spécificités de l’entreprise.

Partager cet article sur

Ces articles pourraient vous intéresser

Qu’est-ce qu’un DAE, Défibrillateur Automatisé Externe ?
Sécurité incendie
Qu’est-ce qu’un DAE, Défibrillateur Automatisé Externe ?

Le DAE, un dispositif médical pouvant sauver des vies : concrètement à quoi sert-il et comment le faire fonctionner ?  Dans de nombreux cas d’arrêt cardiaque, le cœur continue de battre, mais le rythme est irrégulier et le cœur se contracte de manière inefficace et ne peut plus remplir sa fonction de pompe à sang […] Lire la suite

Tout savoir sur le métier d’agent de sécurité incendie SSIAP 1
Sécurité incendie
Tout savoir sur le métier d’agent de sécurité incendie SSIAP 1

L’agent de sécurité incendie assure la prévention et la sécurité incendie dans les établissements recevant du public (ERP) et les immeubles de grande hauteur (IGH). Voici tout ce que vous devez savoir sur ce métier.  Quelles sont les missions de l’agent de sécurité ssiap 1 ?  ●      L’entretien des installations de lutte contre […] Lire la suite