Secourisme

Formation Initiale Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

FI SST

Formation Initiale Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

présentiel
Icon Objectifs

Objectifs

La certification de sauveteur secouriste du travail (SST) à Paris – Ile de France permet la validation de compétences, connaissances et savoir-faire permettant à tout individu formé et certifié d’intervenir efficacement face à une situation d’accident et, en matière de prévention, de mettre en application ses compétences au profit de la santé et sécurité au travail, dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées.
Ainsi certifié, le sauveteur secouriste du travail :

– Intervient sur son lieu de travail pour porter secours à toute personne victime d’un accident et/ou d’un malaise ;
– Met ses compétences en matière de prévention au service de l’entreprise, organisme ou établissement dans lequel il intervient, pour contribuer à la diminution des risques d’atteinte à la santé des salariés.

Icon Public

Public

La formation initiale de Sauveteur Secouriste du Travail à Paris – Ile de France s’adresse à tous les membres du personnel souhaitant devenir SST, quelle que soit leur position dans la hiérarchie de l’entreprise. Elle s’adresse également aux personnes se destinant à devenir formateur SST.

Icon Prerequis

Pré-requis

  • Aucun prérequis n’est exigé pour suivre la formation de Sauveteur Secouriste du Travail à Paris.

Délai d’accès : Inter : voir calendrier ci-contre – Intra : dates à convenir d’un commun accord sous 15 jours minimum

Modalités d’accès : Réservez votre place en complétant la fiche contact, mais également par mail (ludovic.lemaire@pulsart-formation.com) ou par téléphone (01 48 99 80 79)

Accessibilité aux personnes en situation de handicap : Chaque situation est étudiée au cas par cas afin de mettre en place les dispositions nécessaires pour permettre une intégration adaptée. Merci de contacter notre référent au 06 33 78 85 31 / ludovic.lemaire@pulsart-formation.com, pour nous signaler toute situation nécessitant des besoins spécifiques dès l’inscription.

Validation : Certificat SST

Méthodes pédagogiques

  • Formation théorique et pratique en alternance
  • Exposé interactif animé par un formateur SST certifié par l’INRS
  • Séance d’apprentissage pour chaque geste technique et pour chaque participant

Taux d’obtention : 99,6 %

Validation de blocs de compétencesNon

Passerelles et équivalences :
Les titulaires du SST à jour sont réputés détenir l’unité d’enseignement PSC1.

Suites de parcours et débouchés :
Reconnaissance des compétences en prévention à travers la fonction d’auxiliaire en prévention.

Icon Programme

Programme

PARTIE THEORIQUE : 40%
Le SST et la santé au travail
• Le rôle du Sauveteur Secouriste du Travail
• Les définitions et indicateurs en SST
• Le cadre juridique du SST

La protection et la prévention
• Repérer les situations dangereuses et supprimer le danger
• Les dégagements d’urgence
• Les mesures de prévention et de protection
• L’alerte aux populations

Examiner la victime
• Déceler une urgence vitale

L’alerte et l’information
• Les moyens d’alerte
• Les numéros d’urgence
• Le message d’alerte

Faire alerter ou alerter
• Les interlocuteurs en matière de prévention
• L’intérêt d’informer face à une situation à risque
• La description d’une situation dangereuse

Secourir
• La victime saigne abondamment
• La victime s’étouffe
• La victime se plaint de malaise
• La victime se plaint de brûlure
• La victime se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements
• La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment
• La victime ne répond pas, mais elle respire
• La victime ne répond pas et ne respire pas

PARTIE PRATIQUE : 60%
Chacun des modules de la formation SST à Paris fait l’objet d’exercices pratiques et de mises en situations. Face au risque de transmission du COVID-19, le respect de la distanciation et des mesures barrières reste la règle. Certains gestes ne seront pas pratiqués par les stagiaires.

Source : recommandations techniques pour le SST durant la pandémie COVID-19 – INRS/SST – 26-06-2020

Ateliers d’apprentissage
Mises en situation
Cas concrets sur victimes simulées

Télécharger le programme en PDF
Formation d'acteurs SST
Formation d’acteurs SST
Habilitation INRS
n° 912004/2016/SST-01/O/12
Formation de formateurs SST
Formation de formateurs SST
Habilitation INRS
n° 1435999/2018/SST-02/O/12
Agrément SSIAP
Agrément SSIAP
Préfecture de Police de Paris
n°75-2021-0004
OPCO
OPCO Tooltip icon
Critères de qualité, référencement DataDock & prise en charge des formations

Questions fréquemment posées

L’Art R4242-15 du code du travail précise « Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence dans :

  1. Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
  2. Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux. »

Conseillé par le médecin du travail, l’employeur évalue le nombre de SST adapté à son entreprise.

Le nombre est à évaluer à partir des effectifs, des risques propres aux entreprises, de la nature des activités, des horaires, et en fonction de répartition géographique des différents sites d’une même entreprise.
Il est cependant recommandé dans la pratique de dépasser les obligations réglementaires afin de disposer dans chaque entreprise de personnels formés au SST, en nombre adapté et bien répartis, capables d’intervenir efficacement en cas d’accident.

Sont éligibles au Compte personnel de formation (CPF) pour tous les actifs :

  • une certification professionnelle enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) – Exemple formation SST, Formateur SST, acteur Prap,…
  • une attestation de validation de bloc de compétences faisant partie d’une certification professionnelle enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • une certification ou une habilitation enregistrée dans le répertoire spécifique (RS), dont la certification relative au socle de connaissances et de compétences professionnelles (CléA)
  • les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (VAE) mentionnées au 3° de l’article L.6313-1 ;
  • le bilan de compétences
  • les actions de formation dispensées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises mentionnées ayant pour objet de réaliser leur projet de création ou de reprise d’entreprise et pérenniser l’activité de celle-ci
  • la préparation de l’épreuve théorique du Code de la route et de l’épreuve pratique du permis de conduire des véhicules du groupe léger (permis B) et du groupe lourd

A noter :

Pour les agents publics, les formations éligibles sont les formations inscrites dans les catalogues de formation des employeurs publics ou proposées par des organismes privés.

*source : https://travail-emploi.gouv.fr/

Le 1er janvier 2019, les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) sont devenus des opérateurs de compétences (OPCO).

Les OPCO (opérateurs de compétences) rassemblent une partie ou la totalité des contributions versées par les entreprises au titre du financement de la formation professionnelle.

Quels sont les frais pris en charge par l’OPCO (ex-OPCA) ?

Dans le cadre du plan de développement des compétences (ex-plan de formation), le coût de la formation, les frais de restauration et l’hébergement résultant de la formation suivie par le salarié peuvent être remboursés ou pris en charge directement par l’employeur.

Quelles sont les conditions d’éligibilité des actions aux financements de l’OPCO ?

Pour être éligible aux financements de l’OPCO, une action de formation doit :

  • Répondre à la définition légale d’une action de formation, c’est-à-dire être organisée comme un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel :
  • Faire l’objet d’une convention de formation conclue entre l’entreprise et l’organisme de formation qui mentionne :

1° l’intitulé, l’objectif et le contenu de l’action,

2° les moyens prévus,

3° la durée et la période de réalisation,

4° les modalités de déroulement, de suivi et de sanction de l’action,

5° le prix de l’action et les modalités de règlement.

Toutefois, pour les seules actions de formation (hors bilan de compétences, VAE et apprentissage), les bons de commandes ou les devis approuvés peuvent tenir lieu de la convention si ces mentions y figurent (ou dans une annexe au bon de commande ou au devis).

  • Être dispensée par un organisme de formation répondant aux critères de qualité de l’offre de formation définis par la réglementation et inscrit sur le « catalogue de référence » de l’OPCO
  • Respecter les conditions générales de gestion et les critères de prise en charge définis par l’OPCO et par les branches professionnelles (téléchargez sur le site www.opcoep.fr ces conditions générales de gestion et critères de prise en charge).

Les formations certifiantes

Les formations certifiantes sont des cursus courts à visée professionnelle qui s’adressent uniquement à un public déjà entré dans la vie active. Elles se soldent par la délivrance d’une certification reconnue par les branches professionnelles. A l’inverse des diplômes,  elles apportent des compétences sur un métier précis.

S’adressant donc avant tout aux salariés, deux catégories de formations certifiantes existent :

Titres professionnels

Délivrés par le ministère de l’emploi, via un organisme de formation, ces titres sont enregistrés au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Plus de 300 existent permettant de justifier du suivi d’une formation ayant permis d’acquérir certaines compétences et qualifications.

Certificats de Qualification Professionnelle (CQP)

Spécifique à la branche professionnelle par laquelle le certificat a été créé, cette formation est reconnue par les entreprises du secteur. Même s’ils ne sont pas officiellement reconnus par l’État, les entreprises les apprécient car ils correspondent à la réalité de leurs métiers et de leurs problématiques.

Attention tout de même. Étant dédiées à un métier précis, les formations certifiantes ne sont donc pas réellement adaptées à une personne cherchant à acquérir des compétences transversales lui permettant d’évoluer dans plusieurs secteurs d’activité.

Ces 2 formations sont assez similaires et visent avant tout à la prise en charge des victimes avant l’arrivée des secours. Cependant, la formation SST à Paris est plus complète et s’adresse au monde de l’entreprise, avec une visée préventive.

Bien que similaire, le SST est une formation professionnelle liée au monde du travail délivrée par des organismes de formation habilités par l’INRS, tandis que PCS1 ne s’applique pas spécifiquement au monde de l’entreprise et délivré exclusivement par des associations de sécurité civile.

Découvrez notre article au sujet de : Quelle est la différence entre le psc1 et le sst ?

La formation SST à Paris représente un coût de 185€ par personne si elle est effectuée en présentiel dans notre centre de formation, ou de 1350€ par groupe si elle est effectuée dans vos locaux.

Organisme Certifié Qualiopi, Pulsart vous permet de bénéficier d’une prise en charge de la formation.

Son rôle est de porter les premiers secours à toute victime d’un accident du travail ou d’un malaise.

Découvrez notre article au sujet du rôle de secouriste SST

Il faut disposer de capacités d’empathie et d’une volonté de rendre service aux autres. Il faut aussi être capable de prendre ses responsabilités en cas de nécessité, de savoir agir vite et bien, même en cas de situation complexe.

La formation SST su Paris Ile de France dispensée par Pulsart dure 14 heures, et rassemble entre 4 et 10 participants. Elle est ouverte à tous les salariés sans qu’il y ait besoin de justifier de prérequis.

La formation est assurée par un formateur SST certifié par l’IRTS.

Il s’agit d’une formation théorique et pratique en alternance.

Les notions enseignées sont les suivantes :

  • La SST et la santé au travail : Les apprenants sont formés sur le cadre juridique du SST, le rôle du Sauveteur Secouriste du Travail, les définitions et indicateurs en SST.
  • La protection et la prévention : savoir gérer les dégagements d’urgence,  repérer les situations dangereuses et supprimer le danger, alerter les populations si nécessaire, connaître les mesures de prévention et de protection.
  • Savoir examiner une victime et déceler une urgence vitale.
  • Alerter les secours en cas d’urgence et donner toutes les informations aux interlocuteurs
  • Secourir une victime dans différentes situations

Les formations dispensées sont complétées par des mises en situation et des cas pratiques. Les salariés devront montrer leurs capacités à gérer une situation dangereuse et à administrer à la victime  les soins de première urgence en cas de danger.

La formation est validée par un certificat SST.

0
Nombre de stagiaires 2020
0
Nombre total d’heures de formation suivies par les stagiaires 2020
0
Satisfaction de nos stagiaires 2020 en % (plus de détails dans notre article)
0
Satisfaction de nos clients 2020-2021 en % (plus de détails dans notre article)

Ces articles pourraient vous intéresser

Tout savoir sur le métier d’agent de sécurité incendie SSIAP 1
Sécurité incendie

L’agent de sécurité incendie assure la prévention et la sécurité incendie dans les établissements recevant du public (ERP) et les immeubles de grande hauteur (IGH). Voici tout ce que vous devez savoir sur ce métier.  Quelles sont les missions de l’agent de sécurité SSIAP 1 ?  ●      L’entretien des installations de lutte contre […] Lire la suite

Quel est le rôle du Sauveteur-secouriste du travail ?
Secourisme

Chaque entreprise à l’obligation de mettre en œuvre les moyens pour garantir la santé et la sécurité des personnes qui travaillent sous leur autorité. Lire la suite

MAC APS – Quelles Obligations ?
Formation

Vous êtes dirigeant d’une entreprise de sécurité privée ? Certaines formations doivent être prises en charge par l’employeur. Vos Obligations en bref ici ⬇️ Obligation de renouvellement de la carte professionnelle d’agent de sécurité   Depuis le 1 janvier 2018, l’arrêté du 27 février 2017 relatif à la formation continue des agents privés de sécurité, la formation […] Lire la suite

Conseil en prévention incendie et accessibilité, c’est quoi ? Et pourquoi y faire appel ?
Sécurité incendie

La prévention incendie et la mise en accessibilité doivent respecter des normes précises. Pour s’assurer du respect de ces normes complexes et exigeantes, le recours à un préventionniste, spécialisé dans mission de Conseil en prévention incendie et accessibilité, s’impose.  La prévention incendie a pour objet la maîtrise des mesures visant à limiter les risques d’éclosion et […] Lire la suite

Qu’est qu’un ERP et comment maîtriser les règles de sécurité incendie et d’accessibilité d’un ERP ?
Sécurité incendie

Les ERP, Etablissements Recevant du Public, sont légalement régis par des règles de sécurité et d’accessibilité contraignantes pour leurs propriétaires et leurs exploitants, mais qui ont pour but de permettre à tous de les fréquenter dans des conditions de sécurité optimales vis-à-vis des risques d’incendie et de panique. Découvrez les grands principes à connaître pour […] Lire la suite

Quelles sont les normes d’accessibilité aux personnes handicapées ?
Sécurité incendie

Depuis la mise en place de la Loi Handicap du 11 février 2005, les entreprises ont l’obligation de respecter des conditions d’accessibilité pour toutes les personnes handicapées. Cela suppose des contraintes dans la construction actuelle des locaux, mais aussi des mises aux normes des locaux construits avant 2007.  Découvrez l’essentiel à savoir sur les normes […] Lire la suite